Les trolls sont des êtres malfaisants qui semblent ne pas avoir de vie et qui s’amusent à semer le chaos sur les réseaux sociaux. Ils créent des polémiques partout sur leur passage et insultent tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Chaque commentaire est composé de propos agressifs et haineux. Les arguments? Inexistants.

Alors, comment faire pour les gérer et éviter qu’ils sèment la zizanie dans vos réseaux sociaux? Après tout, vous ne consacrez pas tout ce temps à créer une belle communauté engagée pour la voir détruire par un troll.

Ignorer les trolls

À l’épicerie, un enfant fait une crise de bacon, car sa mère ne veut pas lui acheter SA sorte de céréales sucrées préférée. Essaie-t-elle d’argumenter? De le consoler? De le convaincre de se relever? Non. Elle l’ignore, prend son panier et continue ses courses. Résultats? L’enfant, qui voit sa mère s’éloigner, arrête de pleurer et va la rejoindre.

Avec les trolls, vous pouvez faire la même chose. Laissez-le faire sa crise de bacon tout seul. Si personne n’entre dans son jeu et ne lui répond, vous pouvez le laisser mariner. Vous pouvez aussi masquer son commentaire, tout simplement.

Les bannir

Un commentaire isolé, ça peut toujours aller. Mais si un troll pourrit l’un de vos réseaux (surtout Facebook et Twitter), n’hésitez pas à le bannir. Bien sûr, il pourra se créer un nouveau compte et recommencer son petit manège diabolique, mais au moins, vous aurez eu la paix pendant quelque temps.

Intervenir…

…en dernier recours uniquement! Inutile d’argumenter avec quelqu’un qui n’a aucun argument, seulement des propos hargneux sans fondement. Son objectif, c’est d’insulter l’autre. Point.

Mais… il y a un mais… Vous devez intervenir si le troll a réussi à embarquer des membres de votre communauté dans une valse malsaine. Dans ce cas, vous devez absolument calmer le jeu et les inviter à ignorer cet individu malfaisant.

Si un troll propage un mensonge, vous pouvez aussi répondre, encore une fois en vous adressant à votre communauté, afin de rectifier les faits. Il faut corriger les informations erronées avant qu’elles ne se propagent et se transforment en rumeur.

Faire preuve d’humour

La finesse, l’intelligence et l’humour (au lieu de l’agressivité et la défensive) représentent un puissant uppercut qui devrait mettre K.O. votre troll. Certaines réponses deviennent même virales et pourraient vous faire gagner des abonnés. Bien sûr, votre réponse doit respecter les valeurs de votre entreprise.

Enfin, rappelez-vous que les trolls sont des provocateurs et cherchent avant tout à susciter une réaction émotionnelle négative. Ils n’attendent qu’une chose de votre part : que vous leur répondiez pour qu’ils puissent à nouveau jeter leur fiel.

Un troll a semé la zizanie dans votre page Facebook et vous ne savez pas comment gérer la situation? N’hésitez pas à communiquer avec l’équipe de WebDev Intégration. Nous pourrons vous conseiller et vous aider à reprendre le contrôle.

Tous droits réservés | WebDev Intégration ltée