Bruno est au comble du bonheur. Il vient de donner naissance… à Accorde ton assiette et ton verre, un programme en ligne pour les fins gourmets qui souhaitent apprendre les différents accords mets et vins pour épater la galerie à leur prochain souper entre amis.

Une amie lui a dit que pour vendre son programme en ligne, il devait d’abord créer une page de capture et une page de vente. Il est donc tombé sur notre super article de blogue «Conseils d’une copywriter pour des pages de capture et de vente persuasives». Quelle révélation! Mais avant de se lancer dans la rédaction, ce que Bruno ignore, c’est qu’il y a encore beaucoup à penser. Et notre mission, chez WDI Solutions, est de vous présenter tous les éléments techniques dont vous devez tenir compte avant de vous lancer, tout comme Bruno, dans cette aventure.

D’abord et avant tout

Avez-vous un site web? Non? OK. Ce n’est pas grave. : pour vendre votre produit ou votre service, vous n’en avez pas nécessairement besoin. Par contre, vous devrez vous abonner à une plateforme d’automatisation du marketing comme ActivCampaing, Centrix One ou MailerLite.

Saviez-vous que les courriels avec un nom de domaine (ex. smoreau@wdi.solutions) sont 10 fois plus ouverts que les courriels qui finissent par @hotmail, Gmail, Yahoo, Outlook, etc., .com? En plus de renforcer votre notoriété, un courriel avec nom de domaine diminue les risques que vos messages se retrouvent dans les pourriels de vos potentiels clients. Nous vous conseillons donc de vous acheter un nom de domaine. Par exemple, Bruno a remplacé son adresse brunolesomelier@hotmail.com par bruno@brunolesomelier.com.

Quoi penser avant de créer sa page de capture

Le contenu gratuit

Rappelons qu’une page de capture, comme son nom l’indique, sert à capturer l’adresse courriel d’un visiteur en échange d’un outil (souvent gratuit) pertinent et de valeur qu’on appelle aussi « aimant à clients ».

Bruno, lui, a décidé d’offrir son guide, en format PDF, des 100 meilleures bouteilles de vin à moins de 20 $, mais il aurait pu proposer une vidéo dans laquelle il explique la différence entre les différents verres à vin.

Des publications et une publicité sur les réseaux sociaux

Pour diriger les gens vers votre page de capture, il faudra penser à promouvoir votre contenu gratuit sur les réseaux sociaux. Vous aurez donc besoin de publications et d’une publicité authentiques et persuasives ainsi des visuels accrocheurs à votre image.

L’image de marque

Toutes vos communications doivent refléter votre image de marque. N’hésitez pas à utiliser vos propres photos prises par un photographe professionnel et à acheter des images de qualité, libres de droits, qui vous représentent bien.

Pour en savoir plus sur l’image de marque, consultez notre article sur le sujet. (hyperlien)

La séquence de courriels

Quand les gens vous auront laissé leur courriel, vous leur enverrez un courriel automatisé pour les remercier de leur confiance et livrer votre outil gratuit.

Mais ça ne s’arrête pas là! Si votre client potentiel, qui a adoré votre contenu, n’a plus de nouvelles de vous, tout ça n’aura servi à rien.

Pensez alors à créer une série de courriels dans laquelle vous vous présentez, racontez votre histoire, votre parcours… Ces courriels servent à créer une relation et à vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine. Et vers la fin de cette séquence de courriels, alors que votre client potentiel vous connaît mieux, vous pourrez lui proposer votre produit, votre service ou votre formation.

C’est là que vous aurez besoin d’une page de vente.

Quoi penser avant de créer sa page de vente

Comme vous le savez déjà, si vous n’avez pas de site web, pas de souci! On peut créer une page de vente avec la même plateforme que vous avez utilisée pour votre page de capture et l’automatisation de vos courriels.

Si vous avez un site, on pourra y créer votre page de vente en retirant l’entête et le pied de page habituels. Après tout, ce n’est pas le moment que votre potentiel client quitte la page de vente pour se promener ailleurs sur votre site.

Un appel à l’action répété

Si vous avez des enfants, vous savez qu’il faut souvent répéter les mêmes consignes encore et encore. Avec une page de vente, le même principe s’applique. Remplaçons toutefois les consignes par des appels à l’action dispersés tout au long de votre page.

Par exemple, pour inviter les gens à acheter sa formation, Bruno a opté pour la formule « Je veux m’inscrire ». Il aurait pu aussi choisir « Je veux apprendre à accorder mon plat et mon verre ».

Le moyen de paiement

Si vous avez un site, le bouton d’appel à l’action mènera à votre boutique en ligne. Voilà quelques pistes de réflexion en rafales pour les éléments d’une boutique :

  • Achat payable en un seul ou plusieurs paiements
  • Achat payable de manière récurrente (exemple : abonnement à 20 $ par mois)
  • Taxes (obtenir ses numéros de taxes)
  • Achat en dollars canadiens seulement ou autres devises possibles (euros, dollars américains)

Vous n’avez pas de boutique en ligne? Encore une fois, pas de souci. Vous pouvez utiliser des plateformes comme Gravity Forms, PayPal ou ThriveCart pour le paiement en ligne.

Aimant à clients, image de marque, promotion sur les réseaux sociaux, site web, plateformes d’automatisation et de paiement… Que d’éléments à penser, n’est-ce pas? Mais soyez rassuré : l’équipe de WDI Solutions est là pour vous accompagner pas à pas dans votre démarche et vous décharger, en tout ou en partie, des tâches liées à la création de vos pages de capture et de vente.

Vous avez encore des questions sur les pages de vente et de capture? Notre équipe est là pour vous! 

Tous droits réservés | WebDev Intégration ltée